L’affichage sauvage s’impose pour la Fashion Week

Pour la cinquième année consécutive, de nombreuses marques de prêt-à-porter et de luxe ont renouvelé leur confiance auprès de l’agence de street marketing Anolis pour diffuser lors de la Fashion Week parisienne.

Manoush, Redskins mais aussi Paul & Joe ont réitéré leur souhait d’apparaître dans les rues de Paris. À leurs cotés, American Vintage, Pepe Jeans, Sarenza, Tara Jarmon, Sandro, Yves Saint-Laurent ou encore Spontini, Thierry Mugler et Ann-Sofie Back ont également fait appel à l’agence hors-médias Anolis pour mettre en place des campagnes de street marketing en utilisant comme support l’affichage libre.

Fashion Week Paris Affichage Sauvage Street Marketing 3

Pour la période de la Fashion Week, Sandro a souhaité accroître sa visibilité autour de ses principaux points de vente ainsi que dans les quartiers shopping et branchés. Yves Saint-Laurent Beauté a également choisi l’affichage sauvage pour communiquer sur une nouvelle gamme de produits notamment autour des boutiques Séphora.
Outre la présentation de leurs nouvelles collections, Redskins et Manoush ont révélé leurs nouvelles égéries (respectivement Steve Aoki et Poppy Delevigne) et Sarenza a choisi l’affichage libre pour promouvoir la deuxième édition de la course à escarpins sur les principaux lieux de défilés de la Fashion Week.

Grâce à cette communication alternative, nous avons assuré à ces enseignes d’être présentes sur une durée conséquente avant, pendant et après la Fashion Week.

Fashion Week Paris Affichage Sauvage Street Marketing 4

Fashion Week Paris Affichage Sauvage Street Marketing 2