Guerilla Marketing – Stylist

Zoom Stylist
Guérilla marketing – lancement du magazine

Stylist Anolis streetmarketing

L’essentiel
Lancement, en avril 2013, de la version française de Stylist, l’hebdomadaire à succès féminin britannique. Et gratuit.
Faire connaître, à travers une opération de distribution décalée, ce nouveau magazine axé mode, beauté, culture et société.
Guérilla marketing à Paris, Buzz marketing, 0pération street marketing, Distribution flyers, Echantillons gratuits
Le décryptage

À magazine décalé, communication décalée, forcément. Au printemps 2013, Anolis orchestre une guérilla marketing pour le lancement B2B et B2C de l’hebdo gratuit Stylist, adaptation française du magazine éponyme britannique qui revendique une « rupture avec les codes de la presse féminine », selon le Groupe Marie Claire, éditeur du titre. Or rien ne vaut une manif’ festive et conviviale pour attirer l’attention du grand public mais aussi des agences médias qui ne connaissent pas encore ce nouveau venu dans la presse féminine.

Organisées dans plus de 60 points de contact sur Paris, souvent à proximité des bouches de métro, ces manifestations improvisent du ramdam sur le macadam dans un esprit de révolution festive. Mégaphones en mains, des hôtesses scandent des slogans anarchics tandis que d’autres brandissent des pancartes sur lesquels on peut lire des mots d’ordre du type : « Le style descend dans la rue ». Autre aspect de cette guérilla marketing, nos hôtesses portent et distribuent badges et stickers aux couleurs du nouveau magazine, tout en se trémoussant sur une bande-son – originale s’il vous plaît ! – de Séverin. Ces rassemblements joyeux sont d’autant plus visibles que des ballons hélium attirent l’œil de loin dans le paysage urbain. Les passantes, auxquelles ce nouvel hebdo s’adresse en priorité, sont franchement intriguées par cette guérilla marketing effervescente. Leur curiosité titillée par ce remue-ménage, elles s’arrêtent, questionnent notre équipe et se voient offrir échantillons gratuits du magazine et goodies.

Résultat : ces zones de distribution sauvages se transforment en lieu de discussions. Ici et là, à travers tout Paris, on fait la causette autour de la mode, de la beauté, de la culture et de la société, autant de domaines qui sont chaque semaine au sommaire de Stylist.

L’effet Anolis

En rupture avec la presse féminine classique et plan-plan, Stylist revendique une autre façon d’aborder l’actu et les tendances. Pour ancrer tout de suite cette image décalée dans l’esprit des futurs lecteurs, nous avons opté pour une action de terrain coup de poing résolument effervescente. Cette opération de guérilla marketing associe spontanément Stylist à quelque chose en ébullition. Comme une révolution…

Les chiffres

Près de 400 000 échantillons gratuits (des exemplaires du premier n°), ont été distribués à travers 60 points de contact dans Paris.

Quelque 60 000 mails de lecteurs potentiels ont été récupérés à cette occasion.

Témoignage

Stéphanie, 32 ans : D’habitude, les manifs je m’en tiens plutôt à bonne distance. Mais pour une fois j’étais curieuse de voir ce qui se passait. Inattendus, les slogans de cette opération de guérilla marketing sortaient de l’ordinaire et l’apparente convivialité de ce joyeux rassemblement m’a donné envie d’en savoir plus. J’ai engagé la conversation avec une hôtesse qui m’a présenté dans les grandes lignes le contenu de ce nouveau magazine.

Anolis talents multiplesAgence de street marketing ? C’est le coeur de métier d’Anolis, basée à Paris, mais nous intervenons aussi en tant qu’agence de guerilla marketing, agence événementiel, agence brand experience et, enfin, agence brand content. Fort de cette expertise plurielle, Anolis a un champ d’action multi-dimensionnel. Contactez-nous pour en savoir plus.