shame-awards

C’était la première cérémonie des “Pics d’or” organisée par la Fondation Abbé-Pierre. L’événement, qui veut “récompenser” – ironiquement bien entendu – les pires installations de mobilier anti-SDF s’est tenu dans une salle pleine à craquer du Studio 28, un cinéma parisien de Montmartre. Avec cette remise de prix, l’association espère faire “prendre conscience du réel but de ces installations” : “Ce sont des faits d’hostilité urbaine à l’égard des personnes sans domicile“, explique Christophe Robert, délégué général de la Fondation. Elle a ainsi distingué un prix pour l’abribus “à place unique” de Biarritz, un autre pour l’arrêté anti-mendicité de Besançon.

En savoir plus …