The crying forest

Sensible aux causes humanitaires et écologiques, le photographe et street artiste français Philippe Echaroux a naturellement répondu présent à l’appel de Almir Narayamoga, le chef de la tribu Surui. Victime de la déforestation, ce peuple d’Amazonie voit son territoire rétrécir et les menaces grandir jour après jour. Au Printemps 2016, l’artiste s’est donc rendu au Brésil pour entamer le projet « The Crying Forest ».

En savoir plus …